WebTV

ESA

Implantée dans l’Ouest, première région agricole et agroalimentaire de France, l’ESA est un pôle d’enseignement supérieur et de recherche. Depuis 120 ans, l’ESA s’est efforcée à discerner les germes d’évolution du monde et à former des jeunes (du Bac pro au Doctorat) capables d’agir et d’associer intelligences scientifiques, techniques et humaines.

Autour de l’école d’ingénieur, l’ESA a développé une palette d’une cinquantaine de formations pour les jeunes et les adultes, du niveau Bac à Bac+ 5, réparties dans 7 domaines : Productions végétales, Productions animales, Agroalimentaire, Viticulture & œnologie, Horticulture et paysage, Environnement, Commerce et marketing.
Les formations sont accessibles selon différentes formules : statut étudiant, alternance, formation continue et enseignement à distance

L’école met son expertise et sa recherche au service de la transition agroécologique, la transition numérique, l’agriculture urbaine et la création de valeur.

Chiffres clés :
  • 2 800 étudiants, apprentis et stagiaires.
  • + de 50 formations du bac au doctorat.
  • unités de recherche.
  • 150 partenaires universitaires internationaux
  • 1500 entreprises partenaires

Plus d’information sur http://www.groupe-esa.com
  • Mieux quantifier le contrôle biologique : lancement du projet Quanticontrol
    La Chaire AEI co-finance un nouveau projet visant à mieux comprendre et quantifier le service de contrôle biologique. A terme, ce projet vise à poser les bases d'un outil d'aide au pilotage du contrôle biologique pour les agriculteurs.
  • Traitement antibiotique sélectif au tarissement chez la vache laitière : enquête auprès des éleveurs
    Des étudiant.e.s d'AGROCAMPUS OUEST ont réalisé une étude auprès d'une cinquantaine d'élevages bovins laitiers afin d'identifier les freins et motivations à l'adoption du traitement antibiotique sélectif au tarissement chez la vache laitière.
  • Régulation naturelle des ravageurs : les résultats d'une thèse co-financée par la Chaire AEI
    L'action des ennemis naturels sur les populations de ravageurs, appelée "régulation naturelle", est un levier potentiel pour lutter contre ces ravageurs en limitant l'utilisation des produits phytosanitaires. Peut-on intensifier cette régulation naturelle des insectes ravageurs des cultures légumières ? Tel est l'objet d'une thèse réalisée par Xavier Mesmin, soutenue en 2018, co-financée par la Chaire AEI et la Région Bretagne.
  • Serious game sur l'agroécologie : point d'étape pour le projet SEGAE
    L'enseignement de l'agroécologie nécessite des outils adaptés pour faciliter l'enseignement de l'approche systémique, de la multidisciplinarité et de la gestion des transitions en agriculture. Dans le cadre d'un projet européen et avec le soutien de la Chaire AEI, 6 universités et écoles européennes s'associent pour concevoir un jeu éducatif en ligne à destination des étudiants et professionnels. Les 6 partenaires se réunissent à Gembloux (Belgique) du 8 au 10 octobre pour un point d'étape sur le projet.
  • 3 projets étudiants lancés en septembre 2018 !
    La rentrée s’annonce chargée pour la Chaire Agriculture Ecologiquement Intensive, avec le lancement de trois projets collectifs étudiants, autour des enjeux de l’accompagnement au changement de pratiques.
Contact RSS
 Inscription Newsletter